Orthopédie


Chaussures orthopédiques

Les chaussures orthopédiques sont fabriquées par les podo-orthésistes, sur mesure et selon des critères précis.

Elles sont prises en charge par la Sécurité sociale et nécessitent donc une prescription médicale.

Ces chaussures ont pour but :
•de corriger les déformations du pied ;
•d'assurer un maintien efficace et confortable


Indications des chaussures orthopédiques



Les chaussures orthopédiques sont prescrites après un examen clinique approfondi.
Les paramètres et les dimensions du pied sont examinés et mesurés.

Ce type de chaussure est préconisé dans les cas suivants :
•amputation du pied ;
•paralysies ;
•déformations sévères du pied ;
•correction et ajustement (dans les cas de longueur inégale des jambes).


Composition d'une chaussure orthopédique



Les chaussures orthopédiques sont composées :
•d'une semelle modifiée ;
•d'une orthèse plantaire ;
•d'une tige ;
•de renforts.

Elles permettent de diminuer la douleur des pieds et de réduire les troubles de la marche.

À noter : les fabricants de chaussures orthopédiques font leur possible pour allier le côté pratique et esthétique.


cf ooreka

Semelle orthopédique

La semelle orthopédique : en cas de déformation du pied



Lorsque le pied est normal, la marche se déroule sans problème majeur : le pied s'allonge, les zones d'appui sont bien réparties et aucune gêne n'est constatée.

Mais parfois, un déséquilibre dans la posture ou un problème héréditaire entraîne certaines déformations du pied comme :
•les pieds creux ;
•les orteils en griffe ;
•un hallux valgus...

Cela modifie la structure du pied, les zones d'appui vont être modifiées et cela provoque :
•douleurs ;
•une gêne lors de la marche ;
•boiterie ;
•présence de cors et de durillons aux pieds...

Effets de la semelle : correction et soulagement



= Les semelles orthopédiques constituent un substitut et permettent de corriger ces dysfonctionnements. Elles sont insérées dans la chaussure et permettent :
•de mieux répartir l'appui du corps sur les pieds et diminuer la douleur (cors) ;
•d'assurer un soutien efficace du pied notamment lorsque les pieds sont plats ou creux ;
•d'équilibrer la marche, notamment lorsque le pied tourne vers l'intérieur ou l'extérieur ;
•de diminuer les chocs subis lors de la marche ou d'activités sportives.

Elles sont fabriquées sur mesure après des examens. Elles sont donc totalement personnelles. Le pédicure-podologue les réalise d'après :
•un examen clinique ;
•l'empreinte de pied ;
•un examen de posturologie.

Différents types de semelles orthopédiques



On distingue les semelles orthopédiques classiques des semelles en mousse:

Semelles classiques : contre les douleurs



Les semelles orthopédiques classiques sont intégrées aux chaussures d'usage quotidien. Pratiques, elles prennent peu de place.
Elles sont utilisées préférentiellement pour diminuer les douleurs créées par un appui inégal.

Semelles en mousse : corriger les problèmes



Les semelles en mousse sont fabriquées selon l'empreinte du pied. Elles permettent de corriger l'appui et de diminuer les chocs. Elles sont souvent assez épaisses. Pratiques dans les chaussures de sport, elles sont moins adaptées aux chaussures de ville.

À noter : ces semelles sont lavables.

Coût des semelles orthopédiques : assez chères



Le prix des semelles orthopédiques varie en fonction de plusieurs critères :
•les matériaux de fabrication ;
•le temps de nécessaire à leur fabrication (ajouter à cela la main d'œuvre) ;
•la technicité demandée.

Les semelles orthopédiques, réalisées sur prescription médicale, sont en partie remboursées par la Sécurité sociale, mais le plafond de remboursement n'est pas très élevé pour ce genre d'appareillage médical.

Bon à savoir : vous pouvez également faire participer votre mutuelle pour vous aider à couvrir cette dépense.


ooreka