HTA de l’adulte


DÉFINITION

L’hypertension artérielle se définit par une élévation trop importante de pression dans les artères, élévation qui persiste alors que le sujet est au repos. 

Le diagnostic doit être étayé par deux mesures au moins par consultation, sur patient assis, effectuées lors d’au minimum deux consultations. La forme la plus commune est l’HTA modérée, mais sa progression constante est la conséquence de l’évolution de nos modes de vie.

FACTEURS DE RISQUE ET SYMPTOMES

L’HTA le plus souvent une maladie silencieuse, et beaucoup ignorent être touchés. Pourtant de nombreuses campagnes d’information coordonnées par la Fédération Française de Cardiologie insistent sur l’importance du dépistage. Au-delà d’un simple facteur de risque, l’HTA est une véritable maladie chronique. 

Certains troubles peuvent alerter comme : maux de tête, difficultés de concentration, vertiges, douleurs dans la poitrine, essoufflement, troubles visuels (papillons devant les yeux), bourdonnements d’oreille, fatigue…

L’hypertension artérielle est l’un des principaux facteurs de risque vasculaire. Elle entraine des anomalies et une rigidification de la paroi des artères du fait de la pression mécanique permanente exercée sur ces dernières. Elle augmente le risque d’apparition ou d’aggravation de plaques d’athérome.

DIAGNOSTIC

Lorsqu’une HTA est suspectée, la mise en place de mesures hygiéno-diététiques ayant montré un bénéfice sur le contrôle de la pression artérielle (PA) est recommandée. Une nouvelle consultation doit être programmée dans le mois suivant comportant : 

– Un examen clinique, avec recherche de facteurs provoquant ou aggravant une HTA

– Un bilan biologique comportant ionogramme sanguin, créatininémie avec débit de filtration glomérulaire estimé, glycémie à jeun, bilan lipidique et protéinurie. La recherche de la microalbuminurie n’est recommandée que chez le patient diabétique

– Un électrocardiogramme de repos. Une hypokaliémie, une insuffisance rénale, une protéinurie doivent faire suspecter une HTA secondaire.

Au cours de cette consultation, seront interprétés les résultats du bilan initial biologique et des mesures de la PA en dehors du cabinet médical (automesure/MAPA). Si l’HTA est confirmée, une consultation d’information et d’annonce de l’HTA doit être réalisée. Une fois diagnostiquée l’HTA doit être traitée sans attendre.

Notre officine vous propose également de prendre votre tension gratuitement lors de votre passage afin de vous renseigner sur votre état de santé.

TRAITEMENT

L’implication du patient est essentielle dans sa prise en charge. Seul un traitement médicamenteux adapté peut contribuer à équilibrer l’HTA. 

Les valeurs cibles à atteindre sont, selon les nouvelles recommandations 2016 :

Une pression systolique < 14 chez les hypertendus dans leur ensemble, tant à risque faible qu’à risque élevé, alors que précédemment, une valeur cible < 13 était de mise chez les diabétiques et autres sujets à risque élevé. Chez les plus de 80 ans, la valeur cible est comprise entre 15 et 14

Une pression diastolique inférieure à 9 sauf chez les diabétiques, chez lesquels on vise moins de 8,5.