Les otites


L’otite est une atteinte inflammatoire de l’oreille. Elle est très souvent liée à une infection virale ou bactérienne.On distingue trois types d’otites :

◾l’otite externe,
◾l’otite moyenne aigüe ou chronique,
◾l’otite interne qui est très rare et résulte d’une propagation de l’infection jusqu’à l’oreille interne.

L’otite est plus fréquente chez l’enfant que chez l’adulte.

L’otite externe

Elle touche la muqueuse qui tapisse le conduit auditif externe avant le tympan, et elle peut être due à un champignon, un furoncle ou à la surinfection d’un eczéma.

Les symptômes :
◾douleurs très fortes,
◾sans fièvre ou peu,
◾le pavillon de l’oreille est rouge, gonflé,
◾il peut y avoir un suintement et des démangeaisons.

Le traitement :
Le médecin après s’être assuré de l’intégrité du tympan prescrira soit des gouttes antifongiques, ou anti-inflammatoires soit des gouttes antibiotiques à instiller dans l’oreille. Réchauffer le flacon entre les mains avant l’instillation. La guérison survient en quelques jours.

L’otite moyenne aigüe

Elle touche la muqueuse de l’oreille moyenne et le tympan. Elle est la forme d’otite la plus fréquente, et apparaît en général après une rhinopharyngite et touche plutôt les enfants de moins de 3 ans du fait d’une trompe d’Eustache plus courte, ce qui facilite la progression des germes du rhinopharynx vers le tympan.

Les symptômes :
La douleur souvent lancinante est toujours présente dans l’otite moyenne, et peut être associée à une fièvre modérée et parfois à des vomissements. L’enfant sera grognon, dormira mal et portera souvent la main à l’oreille. Après une phase congestive où le tympan est rouge, l’otite peut devenir purulente, le tympan bombé risque alors de se perforer pour laisser sortir le pus.

Le traitement :
Il faut se rendre chez le médecin qui prescrira un antibiotique d’office dans le cas d’une otite moyenne aigüe purulente chez un enfant de moins de 2 ans, ou chez un enfant de plus de 2 ans présentant des symptômes marqués comme une fièvre élevée et des douleurs intenses.
Si après 48h de traitement les symptômes persistent il faut de nouveau consulter le médecin.
La durée du traitement doit être parfaitement respecté afin d’éviter toute récidive.
Il arrive parfois que le médecin pratique une petite incision du tympan afin de drainer le pus.

L’otite moyenne séreuse chronique

Elle dure plusieurs mois et s’accompagne d’épanchements du mucus dans l’oreille moyenne en arrière du tympan.

Les symptômes :
Elle est peu douloureuse et se traduit par une perte d’audition et des otites aigües à répétition, mais sans pus.

Le traitement :
Elle ne sera traitée que si elle entraîne des troubles de l’audition, le médecin posera alors des aérateurs transtympaniques, ce sont des petits tubes en silicone qui assurent le drainage des sécrétions et rétablissent la pression de l’air dans l’oreille moyenne.

Complications :

Elles sont rares lorsque le traitement adapté a été correctement suivi.

◾Une mastoïdite (infection de l’os mastoïde situé derrière l’oreille) peut nécessiter un traitement chirurgical.
◾L’otite chronique peut déboucher sur une surdité plus ou moins importante.
◾Si une paralysie faciale, liée à une atteinte nerveuse, est survenue elle disparaîtra avec la guérison de l’otite.

Conseils pour prévenir les otites :

◾Eviter l’utilisation de cotons- tiges qui irritent le conduit auditif.
◾Après la douche, essuyer le bord des conduits avec un mouchoir en papier ou une serviette fine.
◾Bien nettoyer le nez des enfants enrhumés avec du sérum physiologique ou une solution d’eau de mer.
◾Utiliser un mouche bébé pour les plus petits et apprendre aux enfants à se moucher correctement et complètement dès que possible.
Il existe d’autres formes d’otite telles que l’otite barotraumatique, elle s’observe chez des personnes qui font de la plongée ou qui empruntent souvent l’avion , et l’otite cholestéatomateuse qui est provoquée par le développement d’un kyste de l’épiderme dans l’oreille interne.